les Mémoires d'Estel Index du Forum
S’enregistrer
FAQMembresRechercherGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion
Hearwyn Bousier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Recensement -> Humain
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hearwyn Bousier
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2016
Messages: 75
Race: Humaine
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 04:52 (2016)    Sujet du message: Hearwyn Bousier Répondre en citant



(avatar temporaire : ancienne tenue et non finalisée, on dit merci à Ethelyna qui a la gentillesse de réaliser ce portrait)

Si vous vous promenez à Bree, vous risquez d'y rencontrer une jeune femme à l'allure peu commune dans la bourgade : la seule veilleuse du Guet, Hearwyn Bousier. Et actuellement plus jeune recrue.


Cette jeune femme de bientôt 20 ans (née la veille de Yule 2998), dépasse généralement les autres personnes de son sexe du haut de son mètre soixante-dix (1,70 m/5,6 pieds), a une carrure athlétique (58 kg/130 livres), mais aux formes cependant féminines.
Avec ses grands yeux bleus et de longs cheveux bruns allant jusqu'à sa taille, qu'elle ramène la plupart du temps chignon, c'est plutôt une jolie fille dans son genre (a des faux airs d'Eva Green, cf avatar).


Vous la croiserez probablement en uniforme du Guet, haubert et tabard vert, nouvel uniforme depuis qu'Eofle Espelette a repris les rênes de l'ensemble des veilleurs. Elle préférait celui fait sur mesure par le Sergent Audreigh Poireaux, habile tailleur à ses heures. Mais soit, le règlement, c'est le règlement.
La plupart du temps, elle a un air aimable, voire souriant, ouverte à la discussion.
Elle porte la matraque réglementaire au côté ; et une dague dissimulée dans sa botte droite, ce qui est moins réglementaire cette fois.
Elle porte une insigne émaillée rouge, ornée d'un sanglier. C'est une médaille donnée par Brunellin Poireaux pour service rendu à Bree. Elle le porte sur son torse, à gauche. Le service rendu lui a laissé un souvenir dans ses chairs : cachée aux yeux des gens, la cicatrice due aux crocs de la Bête de Combe dans l'épaule gauche de la jeune femme, la fait encore souffrir les jours de pluie.


Si vous avez de la chance, vous la croiserez en civile, lors des (rares) moments où elle daigne prendre un peu de temps libre. Ou qu'on lui force à prendre.
C'est alors une tout autre personne que vous verrez en robe. Une personne que vous pourrez appelez "Hearwyn" ou "Mademoiselle Bousier", sans qu'elle ne s'offusque. Par contre, elle vous reprendra si vous l'appelez "Madame Bousier".


Si vous tentez l'oreille ou prenez le temps d'échanger quelques mots avec la veilleuse, elle ne se cachera pas être originaire de Pont-à-Tréteaux, ni être fille de fermiers.
Par contre, pour savoir comment une fille de Pont-à-Tréteaux porte un nom rohirim, il faudra vous montrer plus loquace et curieux.


Orpheline de mère à sa naissance, son père, William, (décédé il y a un an en 3017) a malgré tout respecté le voeu d'Aubépine : la petite s'appellerait Hearwyn.
Comme la femme rohirim qui la sauva Aubépine de la noyade étant enfant. La commerçante du Rohan ne demanda jamais la moindre reconnaissance en ramenant l'enfant chez ses parents et ne chercha pas à revoir la fillette. Mais Aubépine n'oublia jamais sa sauveuse, jusqu'à donner son nom à son aînée, et finalement unique enfant. Et William apprit à nager à leur fille.

Elevée à la dure par son père, comme un garçon, elle préféra vite aller chasser les orques des alentours de la propriété familiale, plutôt de se s'extasier devant les toilettes à la dernière mode durant sa jeunesse à Pont-à-Tréteaux. De ces chasses à l'orc, elle garde de nombreuses cicatrices sur les bras et ailleurs.
Enfant à tendance solitaire et peu intégrée à ceux de son âge, elle trouva le moyen d'apprendre seule à lire et écrire. Son père ayant découvert le pot-aux-roses, l'envoya de temps en temps avoir quelques leçons avec l'instituteur du village. Qui découvrit une enfant curieuse et vive d'esprit, lui prêtant de nombreux ouvrages, en particulier de géographie et de cartographie. Ainsi la jeune Hearwyn fut fascinée par le vaste monde.

Des souvenirs moins heureux sont éparpillés dans sa mémoire, comme la mort de son oncle.
Le jeune frère de William, Georges, perdit son petit garçon de 2 ans, piétiné par un taureau. Le jeune père en vint à se consoler dans la boisson plutôt que dans les bras de son épouse Rose, elle aussi éplorée par cette perte. Lors d'une dispute, Georges bouscula Rose qui se rompit la nuque sur le buffet ancestral. Frappé par cette seconde perte, le jeune homme se pendit dans sa grange. Et fut retrouvé par la jeune Hearwyn, âgée de dix ans. Depuis elle garde en mémoire une phrase de William : "La boisson peut transformer le meilleur des hommes en vile personne", et ne voit guère d'un bon oeil la consommation excessive et régulière de tout alcool.

Malheureusement William fit à l'automne 3017 une mauvaise chute d'une échelle en rangeant les dernières bottes de foin dans le haut de la grange. Il se cogna la tête, le traumatisme fut fatal, bien qu'il mit plusieurs jours à s'éteindre. Des jours où la jeune femme fit tout ce qu'elle put pour sauver son paternel. Au moment où il rendit l'âme, elle lui tenait la main.
Cet événement fit d'elle la dernière Bousier.

Un an plus tard, à 19 ans, ne pouvant continuer d'assumer seule la ferme, malgré toute l'énergie déployée, ayant décliné cinq propositions de mariage de fils cadets et benjamins des alentours de sa bourgade natale, elle vend les possessions familiales avant d'aller réaliser le rêve de jeunesse de feu son père : s'engager dans le Guet, afin de servir la justice.
Le Guet de Pont-à-Tréteaux déclinant l'offre d'une fermière, elle part tenter sa chance à celui de Bree, où le capitaine Carvin Bermudet l'accepte parmi ses rangs.
Elle eut l'intelligence de vendre ses biens avant de tout dépenser en solde pour des journaliers. Entre le prix de la ferme, les économies de la famille et l'esprit économe de la jeune femme, elle ne s'est pas retrouvée dans le besoin, au contraire ; la culture de l'herbe à pipe, en plus du vivrier, a permis à la famille Bousier de vivre modestement, mais convenablement tout le long de la jeunesse d'Hearwyn.


La jeune femme que vous avez sous les yeux a mûri depuis qu'elle a quitté sa ferme.

Si elle déteste encore farouchement les orques et autres abjectes créatures, elle daigne revêtir désormais des atouts du beau sexe en dehors de son temps de patrouille.
Sans doute y'a-t-il une histoire avec un jeune homme pas loin... Pour les mieux renseignés, le sergent Poireaux et la veilleuse se donneraient du tutoiement lorsqu'ils sont seuls. Les rumeurs les plus téméraires disent que Brunellin Poireaux aurait donné son accord pour l'union des deux jeunes gens.


Hearwyn est une personne foncièrement honnête et bonne, voire naïve, ayant une propension à faire trop confiance à la nature humaine, ce qui a tendance à lui jouer des tours. Et à déplaire à ses supérieurs, en plus de son insatiable curiosité et sa tendance à discuter les ordres qu'elle peut juger injustes ou non en accord avec ses valeurs.
Autant dire que bien des personnes à Bree ont du mal à comprendre qu'une veilleuse puisse être complètement intègre et dénuée de toute ambition personnelle de gravir la hiérarchie. Nommée un temps Inspectrice par Bermudet, Espelette ne la considère que comme une simple veilleuse, avec l'indifférence de la jeune femme.
Il y a des rumeurs allant dire qu'elle a refusé le poste de sergent après la démission de Bermudet, pour que le sergent Poireaux ne soit pas rétrogradé.

Pour elle, la justice passe par la recherche de preuves, et non de n'établir les faits que sur les rumeurs et témoignages, qu'elle juge hasardeux, et corruptibles, sauf si on les recoupe pour approcher la vérité.. Son calepin de notes n'est jamais bien loin quand elle interroge les gens.
Malgré tout, les gens ayant une fâcheuse tendance à mentir ou dissimuler les faits, cela rend complexe sa tâche.


Son attitude juste et courtoise envers tous (dans la mesure où on s'adresse poliment à elle), autant Bréards qu'étrangers, force le respect de certains, qui ne daignent s'adresser qu'à elle au Guet, mais aussi l'inimitié des autres, qui ne se gênent pas de lui rappeler que sa place est (selon eux) davantage derrière un fourneau qu'à patrouiller dans les rues de Bree.
A ce quoi, elle répond en riant que la cantine de Bree est bien aise de recevoir son aide dernièrement.
_________________
"Il fallait se ranger du côté des opprimés parce qu’ils n’étaient pas les oppresseurs." / "Ceux qui se chargent des tâches dont personne ne veut, sont rarement récompensés." (Terry Pratchett, Pieds d'argile)


Dernière édition par Hearwyn Bousier le Lun 19 Déc - 20:00 (2016); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Déc - 04:52 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kuradal Fierglen
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2014
Messages: 32
Race: Humain
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Jeu 8 Déc - 12:34 (2016)    Sujet du message: Hearwyn Bousier Répondre en citant

Salut !

Chouette petite histoire, La seule chose qui me vient à l'esprit c'est que ça ne doit pas être facile pour elle de s'intégrer parmi tous ces bréards rustres, xénophobes et superstitieux ^^


Revenir en haut
Hearwyn Bousier
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2016
Messages: 75
Race: Humaine
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 8 Déc - 14:33 (2016)    Sujet du message: Hearwyn Bousier Répondre en citant

Rustres, moins que les paysans de Pont, à comparer. 
Superstitieux, pas vraiment. plutôt réfractaires aux nouveautés. 
Xénophobes, c'est un peu fort comme qualificatif ! Plus ou moins accueillants, selon les personnes. 
Elle s'adapte, garde ses convictions profondes, tout en tentant de comprendre pourquoi les Bréards sont ainsi.  Et quand elle le peut, montrer que les choses peuvent être différentes. Ça ne fonctionne pas à tous les coups, mais la Moria ne s'est pas creusée en un jour...
_________________
"Il fallait se ranger du côté des opprimés parce qu’ils n’étaient pas les oppresseurs." / "Ceux qui se chargent des tâches dont personne ne veut, sont rarement récompensés." (Terry Pratchett, Pieds d'argile)


Revenir en haut
Hearwyn Bousier
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2016
Messages: 75
Race: Humaine
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 11 Déc - 12:21 (2016)    Sujet du message: Hearwyn Bousier Répondre en citant

(Compléments)

En ce qui concerne ses défauts, elle a les défauts de ses qualités... Espérant voir le bon en chacun, elle peut se laisser berner par certains individus ; mais le temps et l'expérience la rendent plus prudente, voire méfiante envers certains genres de personnes.

Aimant la vérité, elle peut faire preuve d'une fierté mal placée pour démontrer qu'elle a raison. Certains pourraient parler d'orgueil, si elle n'était pas capable de reconnaître ses erreurs. Or la culpabilité, c'est ce qui plombe le coeur de la jeune femme dernièrement, suite au retour de Brunard Poireaux. Elle prend conscience qu'avant d'écouter sa fierté, ce sont les autres qu'il faut écouter.

Elle s'est aperçu qu'on peut nuire aux autres, en agissant pour eux, même en étant pleine de bonnes intentions. Et c'est une amère constatation pour quelqu'un qui ne souhaite qu'aider autrui.

C'est une jeune femme qui va tâcher de mieux écouter ses aînés et ses pairs désormais, réprimant cette folle fougue propre à la jeunesse. Prendre en compte ce vieil adage : "Si jeunesse savait, vieillesse pourrait", avant d'agir sous l'effet des émotions. Pour le bien de tous.

Une chose reste néanmoins au fond de son esprit : "Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir !".
_________________
"Il fallait se ranger du côté des opprimés parce qu’ils n’étaient pas les oppresseurs." / "Ceux qui se chargent des tâches dont personne ne veut, sont rarement récompensés." (Terry Pratchett, Pieds d'argile)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:08 (2017)    Sujet du message: Hearwyn Bousier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Recensement -> Humain Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Ile-fantasy phpBB2 theme by Vincemuss.