les Mémoires d'Estel Index du Forum
S’enregistrer
FAQMembresRechercherGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion
Lettre pour le Bailli

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Le Postier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Brunellin A.C Poireaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2014
Messages: 1 001
Race: Cadavre
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Mar - 06:52 (2018)    Sujet du message: Lettre pour le Bailli Répondre en citant

Rédacteur des Minutes: Maitre F.Gristallus
Incriminé: Audreigh Poireaux
Témoins des faits: Maitre W.Boissard, Monsieur W. Chênebranche, Mademoiselle Bathielle, Maitre P.Laval, Monsieur J. Belorme, et moi même.
Victime: feu Monsieur D. Chênebranche.

Le troisième jours de Mars du premier an du Q.A , à l'heure du dîner, le condamné s'est rendu à l'auberge. Il a vite déclencher une dispute en insultant tout les clients présents, mais particulièrement maitre W. Boissard et monsieur W. Chênebranche. Les insultes se sont rapidement transformées en menaces. Il apparait que la haine profonde du condamné l'a poussé à préméditer cette dispute pour pouvoir attenter à la vie de sa victime première, monsieur W. Chênebranche.
Voulant l'embrocher, il a blessé mortellement monsieur D. Chênebranche, qui s'était interposé.
Le meurtrier s'est ensuite fait maitriser par les forces conjointes de messieurs Laval, Chênebranche et Boissard.
Il faut noter aux crédits des témoins présent qu'aucun ne s'est laissé allé à la colère, chacun se comportement dignement avec juste ce qu'il faut de force pour maitriser le forcené, qui à ce moment là avait perdu la raison et menacé de tuer chaque client présent dans l'auberge.
Me rendant initialement sur les lieux pour prendre mon dîner avec Maitre M. Tunnelier, j'ai vite ligoter le criminel avec les concours des veilleurs Prunellier, Lapie, Foin et Vieibouc, le conduisant impuissant et désarmé jusqu'a la maison d'arrêt.
Sous les fers, il m'affirma sans aucun remord être fier de ses actes, et que dès dehors, il recommencerait le travail commencé. Il avait à ce moment perdu l'esprit.
Retournant à l'auberge, je vous fis mander, prenant en attendant les témoignages des gens présents sur les lieux du crimes.
Maitre P. Laval nous produisit l'arme du crime, la lame personnelle de A. Poireaux.

Minutes du Jugement.
Anciens présents: H.Pommedépi, F.Gristallus, P.Laval et W.Boissard. Soit un de plus que le chiffre requis.
Villageois présents: Monsieur J.Belorme, Mademoiselle Bathielle.

Premier vote
Prévôt: Jugez vous coupable l'accusé, en prenant en compte son avoeux et ses menaces de réitérer ? Main levée pour coupable, main baissée pour innocent.
Quatre mains levées.


Deuxième Vote
Prévôt: Le condamnez vous à l'exil hors des frontières du pays, comme de coutume pour les cas de meurtre, avec pendaison en cas de rupture de l'exil ? Main levée pour, main baissée contre.
Quatre mains levées.

Troisième Vote
Prévôt: Faut-il le conduire nu et sans rien avec seulement une semaine de vivre, ou habillé et avec ses effets personnels du moment ? Main levée pour la nudité, mains baissées pour l'inverse.
Quatre mains levées.

Quatrième Vote
Prévôt: Faut-il interdire au criminel le port de tout arme en Pays de Bree après son exil ? Main levée pour, mais baissée contre.
Quatre mains levées.

Cinquième Vote
Prévôt: Faut-il interdire au criminel la fonction de veilleur en Pays de Bree après son exil ? Main levée pour, main baissée contre.
Quatre mains levées.

Sixième Vote:
Prévôt: Faut-il saisir quelques biens du criminel pour couvrir les frais d'obsèques de sa victime ? Main levée pour, main baissée contre.
Trois mains levées, une baissée.
Notes et remarques: Maitre P.Laval fit remarquer que les obsèques de bûcheron ne couter rien, de nos jours.

Septième Vote:
Initié par le Bailli et soutenu par Maitre P.Laval après des menaces de morts à l'encontre des Anciens et des villageois du bourg de Bree, de la part du criminel.
Bailli: Faut-il pendre dès l'instant le criminel ? Main levée pour oui, main baissée pour ceux qui veulent conserver la peine de bannisement.
Trois mains levées, une baissées.

Observation: Le criminel à refusé de s'exprimer, de se défendre, ou de faire part de ses dernières volontés. Il ne souffla mot si ce n'est ses menaces de mort. Pendant la majorité du jugement, il portait un drap sur le visage pour une raison qui me reste inconnue.

Il a prit en otage le veilleur Lapie qui venait dans sa cellule et a menacé de le tuer avant de se faire maitriser par les efforts et gourdins conjoints des Veilleurs Prunellier, Foin, Vieilbouc et Fougerine.

L'ordre final fut donné par Maitre P.Laval. Le corps de l'exécuté termina dans la fosse commune.
Une perquisition au domicile à été ordonné par le Bailli suite à une menace bien précise de l'accusé qui clama avoir des complices. Rien de concluant n'a été trouvé.

_________________


''Quelle impuissance face à sa vie ! Un galet dans une rivière, tout au plus. La pensée subite de vivre en un éclair, de crever puis de finir oublié lui tomba dessus comme une étoile filante, laissant un cratère fumant dans ses espoirs d'avenir.''


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Mar - 06:52 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Le Postier Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Ile-fantasy phpBB2 theme by Vincemuss.