les Mémoires d'Estel Index du Forum
S’enregistrer
FAQMembresRechercherGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion
Rapport adressé au capitaine Floriant Prunellier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Le Postier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hearwyn Bousier
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2016
Messages: 272
Race: Humaine
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 05:17 (2018)    Sujet du message: Rapport adressé au capitaine Floriant Prunellier Répondre en citant

* Un pli sera épinglé sur la porte des Essaims, domicile du capitaine Prunellier, qu'il pourra trouver en sortant de son domicile au matin *

" Capitaine Prunellier, 

Je vous écris tardivement pour vous informer d'un événement qui me semble important de noter.

Ce soir, j'ai entendu Monsieur Albric Chênebranche chercher Monsieur Balthazarre Lavanture à l'auberge, alors que j'y patrouillais, disant même à Monsieur Poiredebeurré : "N'empêche que le fils Lavanture, il est pas sûr de revoir son père s'il rentre au pays"
Je l'ai vu ressortir de l'auberge, accompagné de sept hommes, qui semblaient d'humeur fâchée contre Monsieur Lavanture.

J'ai donc pris la liberté de les suivre pour conforter mes doutes : ils se rendaient en direction de Combe, lieu d'habitat du boucher Lavanture.


Je leur ai demandé ce qu'ils avaient l'intention de faire et ils ne m'ont pas caché leur intention d'aller visiter monsieur Lavanture pour le réprimander d'avoir donné un coup de poing à son oncle. Albric a dit que "cela ne restera pas impuni", et "qu'il y réfléchira la prochaine fois".
Par la suite, j'ai su de Messieurs Lavanture et Boissard, que monsieur Chênebranche Wilwyn aurait eu des mots désagréables au sujet des jeunes Janver et Stivia, pouvant mettre en colère n'importe quel parent inquiet de la disparition de leurs enfants...

J'ai précisé à monsieur Albric que son oncle pouvait venir déposer plainte conte monsieur Lavanture pour le coup reçu, au lieu de vouloir faire sa propre justice, que je recevrais sa plainte de ce pas au besoin.
C'est alors que Monsieur Albric m'a spécifié que Monsieur Wilwyn Chênebranche m'avait interdite de passer sur ses terres, et qu'il interdisait qu'on prononce mon nom en sa présence.

Comme ils étaient toujours décidé à aller rosser monsieur Lavanture, je lui ai dit que j'allais les accompagner pour assister à cela et pouvoir témoigner contre eux auprès du capitaine du Guet, et même soutenir une plainte de Monsieur Lavanture, s'il venait à en déposer une.


Albric a provoqué messieurs Lavanture et Boissard sur le seuil de la maison Lavanture, effrayant par là-même Madame Lavanture. Je rajouterai que parmi les noms d'oiseaux donnés par Albric, j'ai clairement entendu "Les deux connards". Un certain Anataule m'a qualifié de "garce" quand j'ai sonné la cloche des veilleurs, sentant que la situation allait dégénérer sous peu, sans oublier le "Toi aussi tu mériterais ma main dans ta gueule" à mon adresse.

Néanmoins, je pense que le fait d'avoir sonné la cloche leur a fait peur et ils ont daigné se disperser suite à l'alerte.
J'ai pris la liberté de recommander à monsieur Lavanture de se munir d'une cloche pour sonner les veilleurs en cas de nécessité ; je ne sais pas s'il le fera.

Je vous serai gréée de m'excuser auprès de mes collègues venus en renfort inutilement, si vous les croisez avant moi.
Mais j'ai senti que ces huit hommes étaient vraiment capables de rosser deux hommes plus aînés qu'eux et accablés par le chagrin.

Mon binôme Broderick Fougerine pourra confirmer mes dires.


Je vous prie d'agréer, monsieur le capitaine, l'expression de mes salutations respectueuses.


Veilleuse Hearwyn Bousier " 

_________________
"Doucement, mais sûrement"
/ "Ceux qui se chargent des tâches dont personne ne veut, sont rarement récompensés." (Terry Pratchett, Pieds d'argile)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Mar - 05:17 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Brunellin A.C Poireaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2014
Messages: 959
Race: Cadavre
Masculin

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 15:14 (2018)    Sujet du message: Rapport adressé au capitaine Floriant Prunellier Répondre en citant

Hearwyn,

Je prends note de tout cela.

Cela commence à bien faire.

Je ne souffre pas que pour défier la loi monsieur Chênebranche joue les innocents et les attristés, tout en lançant ses parents à la moindre occasion pour menacer et bastonner les victimes de ses humeurs. Pense t-il vraiment que son absence au moment des faits le disculpe ?
C'est lui le patriarche, c'est à lui de tenir ses parents.

Je vois dans ton rapport des insultes, des menaces, des intimidations à huit contre un, et la prétention d'interdire ses terres perdues aux agents de l'ordre.

Monsieur Chênebranche à eu l'illusion un instant de se croire pour un berger qui lâcherait ses chiens sur un troupeau d'agneau, afin de rire de leur peur.

Je vais garder un oeil sur les agissements de ses parents, qui surviennent fort étrangement dès la venue d'une mauvaise humeur de monsieur Chênebranche. Je vais aussi diligenter une enquête, car le crois que les idées de bonnes moeurs et de respectabilité inhérentes à la fonction dont parfaitement étrangères à Monsieur Chênebranche.
S'il faut en arriver là pour lui remettre les idées droites, il devra attendre les prochaines élections pour se présenter.

Quant à tes patrouilles, il ferait beau voir que tu doives faire un détour pour passer loin de chez lui. Il était bien content de jouir de ton travail pour les loups, n'est-ce pas ?
S'il n'est pas tout seul dans sa tête, qu'il prenne un peu de repos pour retrouver le sens commun.

Quant à l'autre biniou d'Albric, si tu le vois recommencer son cirque, tu me le fiche en cellule toute une nuit pour trouble à l'ordre public.
Je ne vais pas me laisser intimider par une famille de bûcherons qui agissent comme des orques.


9-De l'ordre publique
c- Les veilleurs sont en mesures de confiner momentanément une personne en cellule afin de prévenir des troubles à l'ordre public. Une atteindre à l'ordre public est caractérisé par une nuisance à la quiétude grave,voir capable de provoquer un danger ou des manifestations incontrôlés de foule, ou encore un comportement agressif capable de provoquer un danger pour les personnes.


d- Les veilleurs devront porter une attention toute particulière aux gens allant armés. Il est de leur devoir d'aller s'enquérir des motivations et identités de ces gens. Dans certains cas pour éviter des troubles il est en leur pouvoir de confisquer momentanément les armes des fauteurs de troubles avérés ou potentiel. Dans ce cas ils devront remettre au propriétaire un bon au porteur lui permettant de récupérer par la suite son bien.

_________________


''Quelle impuissance face à sa vie ! Un galet dans une rivière, tout au plus. La pensée subite de vivre en un éclair, de crever puis de finir oublié lui tomba dessus comme une étoile filante, laissant un cratère fumant dans ses espoirs d'avenir.''


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:51 (2018)    Sujet du message: Rapport adressé au capitaine Floriant Prunellier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Le Postier Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Ile-fantasy phpBB2 theme by Vincemuss.