les Mémoires d'Estel Index du Forum
S’enregistrer
FAQMembresRechercherGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion
Les Rumeurs du Pays de Bree
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 55, 56, 57  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Salon aux mémoires -> Ragots et rumeurs du monde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Voyageur de Falarissë
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 1 119

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 20:52 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

Madame Poiredebeurrée sort de sa réserve habituelle. Au Cercle des Femmes, elle s'exprime.

Gwendoline Poiredebeurrée : Trouvez-vous ça normal, je vous le demande, que Madame Poireaux reprenne son travail au Guet à peine sa grossesse finie ? Quelle est donc cette mère qui fuit ses enfants ? Elle passe plus de temps sur son cheval qu'avec la chair de sa chair ! C'est scandaleux. C'est.. c'est cette autre compagne de Monsieur Poireaux qui s'occupe des enfants ! Vraiment, je vous le dis, cette Suderonne lui a fait tourner la tête.


C'est alors que, selon les commères, Mirabelle Poivrepomme, l'Aînée du Cercle des Femmes depuis la mort d'Eloïse Sauleraie, serait montée au créneau.

Mirabelle Poivrepomme : Malheureuse petite sotte, vous êtes trop souvent dans vos gamelles pour comprendre ce qu'il se passe. Vous aussi, vous travaillez trop. Savez-vous pourquoi Madame Poireaux a déjà repris son travail ? Moi je le sais. Parce que, nous le savons, depuis son divorce avec Mademoiselle Bousier, Monsieur Brunemain est fauché ! Et il faut bien ramener du beurre dans les épinards. D'autant que, je vous le rappelle, il y a eu ce glissement de terrain à Trois-Collines, au printemps, et les Poireaux avaient dû refaire toute la toiture ! Voilà pourquoi elle retourne travailler si vite, notre Coquelicot. Elle nourrit ses enfants.
_________________
'Brunemain... ne meurs pas. Je retournerai le Ciel et la Terre, si cela arrivait. Je les retournerai jusqu'à te retrouver, ou jusqu'à ce que le monde soit brisé comme je serais brisée.'



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Nov - 20:52 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Glum
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2015
Messages: 191
Race: Nain
Masculin

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 22:35 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

on aura vue Wilwyn se rendre à la demeure des jeunes parents Poireaux, les quelques témoins auront vue que monsieur Chênebranche avait avec lui en grand panier en osier, on apprendra plus tard que deux jeunes chiots se trouvait dedans, des basset Combais, connus pour etre de très bon chiens de garde ! 


on aura vue Wilwyn ressortir bien une heure plus tard en riant.  
_________________
"Nos racines sont profondes !"


Revenir en haut
Hearwyn Bousier
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2016
Messages: 353
Race: Humaine
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 01:00 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

Ca jacasse au marché en ce jeudi...


" Tu l'as entendue, la demoiselle Bousier, hein Pâquerette ? Madame Prunellier, marraine de ses petits, ainsi que le monsieur de Pont comme parrain. Mais si, tu sais ce monsieur qui présente bien, mais oui, l'instituteur de Pont, voilà ! 
C'est bien, ça, qu'elle soit prévoyante... Entre la petite veuve qui connaît bien les gamins Bousier, qui a les siens propres, et l'instit qui s'occupe de marmots à Pont, au moins, ils sauront s'y prendre avec des enfants... 

Après, si tu veux mon avis, Pâquerette, c'est un mari pour elle et un père pour ses gamins qu'il lui faudrait... Mais que veux-tu, avec la cantine, la classe, son Conseil, ses enfants, elle n'a pas le temps d'être courtisée la petite Pontaise ! Pis cinq gamins adoptés, ça a de quoi en décourager...
Si un monsieur était intéressé, et qu'il était pas trop bête, il irait se présenter, comme artisan, comme collègue, ce serait le moyen d'arriver à l'approcher, tu vois ? 
Comment ça ? "Comme l'instituteur..." ? Ah bah tiens, c'est pas bête ce que tu dis, Pâquerette. Il faudrait souffler à la petite, demain, qu'il est gentil et bien propre sur lui, son collègue, qu'il ferait un bon parti...
Oui, on va faire ça, Pâquerette ! T'es rudement brillante aujourd'hui ! "

_________________
"Doucement, mais sûrement"
/ "Ceux qui se chargent des tâches dont personne ne veut, sont rarement récompensés." (Terry Pratchett, Pieds d'argile)


Revenir en haut
Le Veilleur Henry
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2018
Messages: 138
Masculin

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 02:10 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

Les affaires semblent reprendre pour Mademoiselle Bousier. En fin de soirée, les gens auraient vu des chariots s'acheminer vers sa demeure. Deux, en fait. L'un plein d'outils agricoles, et le second plein de sac de semences.

Qui plus est, à cheval, un coursier bien en avant des deux chariots lui aurait délivré une petite cassette en bois, comme ceux qui contiennent de modestes sommes.


Revenir en haut
Ultadir
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2018
Messages: 3
Race: Homme
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 10:03 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

La journée débutait à Bree, et, non loin de la porte des marchands…


« T’a vu le nouveau ? Mais si, il est habillé de rouge, en capuche. Y’en a qui l’on vus, ici, faisant diverses tâches. Certains disent qu’il a des cheveux blancs, il doit être d’une vieillesse…Hein ? qu’est-ce que tu dis Bill ? Qu’il se les teinte ? Mais non, tu n’as qu’une seule personne capable de faire ça…Non, il doit approcher de l’âge de la vieillesse ! Au moins quarante ans, je lui donne. Tu penses qu’il est plus jeune ? Boarf …En tout cas, il a déjà fait diverses livraisons, il doit avoir proposé ses services au conseil, j’te dit…Quoi ? On l’aurait souvent vus faire des voyages entre chez la noiraude et le conseil ? Bah, C’est sûrement pour l’aider, la pauvre…Ben, elle est seule, et parait qu’elle a eu ses deux marmots…Deux ! T’imagine ? …Il doit faire les tâches du quotidien, qu’elle ne peut pas faire, du genre, couper le bois, faire le feu…C’est sûrement la d’moiselle Bousier qui lui a demandé cela…Qu’est-ce tu dis ? Ouais, elle a besoin d’un père…et, d’un mari…Mais, honnêtement, qui serait prêt à vivre avec un fantôme, et ses marmots ? Parait qu’elle a faillis faire le grand saut, pour retrouver son mari…Ouais, ça doit être très joyeux chez elle… »
_________________
Ainsi nous vivons, dans l'insouciance de la mort. Ainsi nous allons mourir, dans l'insouciance de la vie. Pour nos proches, cela pourrait être un un cataclysme sans nom qui tombe. Pour un autre, une ligne de plus, dans une liste, déjà, bien trop longues...


Revenir en haut
Sygbare
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2016
Messages: 31
Race: Humaine (IRP)
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 16:45 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

" Ces Suderonnes, elles sont vraiment étranges...


Madame Poireaux qui laisse ses marmots à une autre et reprend du service...


Tu sais ce qu'elle a fait Madame Prunellier, le Jour des Défunts ? Non ? Tu vois pas en croire tes oreilles, Rosalie....
J'étais sur la tombe de mes parents, comme chaque année. Ils sont deux allées plus avant que la tombe de Floriant Prunellier... Tombe toujours impeccablement fleurie, j'tiens à dire.


Et j'ai vu la veuve Prunellier, accompagnée d'un type en rouge. Oui, celui qui a des cheveux de vieillard. Ils tenaient chacun un des petits Prunellier... Ca faisait un sacré contraste, il tenait le petit le plus brun de peau des deux...
J'ai tendu l'oreille... 
La petite m'dame présentait les gamins à leur défunt père. T'y crois toi ? Drôle de coutume ! Même qu'elle a pris l'un après l'autre les petits pour leur faire toucher la pierre tombale de leur père...


Ben, tu sais... Même si ça m'a semblé bizarre comme façon d'faire, j'ai trouvé ça beau...
Pour faire ça, c'est qu'ils devaient drôlement s'aimer les Prunellier... Que les petits devaient être attendus avec impatience...

C'est vraiment pas de chance pour ce pauvre Floriant, ivrogne des années durant, qui arrive à avoir une vie digne de ce nom, et crac! la faucheuse qui l'attrape en service ! Pauvre gars... C'est triste pour lui... 


Allez, Rosalie, je t'offre le thé à la maison, on lèv'ra nos tasse aux deux mouflets Prunellier, et à ceux des Poireaux. "



Revenir en haut
Glum
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2015
Messages: 191
Race: Nain
Masculin

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 12:57 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

on aura vue l'Echevin Chênebranche accompagné de son grand amis Fernent Droitpin, le forgeron de Combe et de Roger Largepoire maçon reconnu et aussi bon amis de Wilwyn. 
tous les trois était en train de prendre diverse mesure à Combe autour de la forge de Fernent, il traçait sur des plans diverse choses que les gens de passage non pas vraiment compris et le plus bizarre fut le fait que Wilwyn feuilletait souvent un très vieille ouvrage pendant le travail comme si il lui apprenait des choses....
certain raconte qu'une nouvelle forge va se construire, d'autre que se brave Fernent à vendu et que Wil va bâtir un entrepôt les plus excentrique raconte même quand vérité c'est une maison de passe que Wilwyn veut bâtir ! 
_________________
"Nos racines sont profondes !"


Revenir en haut
Voyageur de Falarissë
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 1 119

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 16:45 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

On s'affole du projet de maison de passe de Maître Chênebranche, au Cercle des Femmes. Bien que rien ne soit avéré et que beaucoup juge cette version fantasque, ça jase. Daphné Duchêne et Mireille Fouine sont celles qui parlent le plus fort.


"C'est pour ça qu'il fait tout un tas de mariage en même temps !", raconte Madame Fouine à qui veut l'entendre à Staddel.


"Il va cacher sa maison de passe dans un entrepôt", explique pour sa part Madame Duchêne. "Mais il va faire un faux plancher, un bâtiment à double-fond, si j'ose dire, pour dissimuler ses mauvaises activités. C'est vérifiable !"
_________________
'Brunemain... ne meurs pas. Je retournerai le Ciel et la Terre, si cela arrivait. Je les retournerai jusqu'à te retrouver, ou jusqu'à ce que le monde soit brisé comme je serais brisée.'



Revenir en haut
Hearwyn Bousier
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2016
Messages: 353
Race: Humaine
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 17:50 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

" Mais quel culot quand même les gens d'Pont...
Hier soir, j'ai vu la Bousier, dans le jardin d'm'sieur Foin, avec ses gamins. Y'a tell'ment d'gamins, qu'on peut même plus les compter...
Ils pêchaient dans le bac à poissons, oui, oui m'sieur, oui m'dame !
Déjà, c'est pas mal, hein...
Mais l'pir'... C'est qu'elle était pas seule av'c les gamins, nan... Y'avait l'grand type blond, l'instit d'Pont... Assis à côté d'elle, lui glissant des choses à l'oreille régulièr'ment... Portant une des gamines sur ses épaules en r'partant d'là, comm' si c'était un des siens...
Et tout c'beau mond' qu'est r'parti chez Bousier, faire griller l'poissequaill'...
T'sais c'qu'elle m'a répondu c'matin, quand j'y ai fait allusion ? Qu'on lui avait donné l'autorisation d'venir hier soir... Mais quel culot... Et m'dir' que j'devrais m'fair' à l'idée que l'monsieur d'Pont viendrait souvent rendr' visite.
Encor' heureux qu'il a meilleur genr' qu'l'borgne..."

_________________
"Doucement, mais sûrement"
/ "Ceux qui se chargent des tâches dont personne ne veut, sont rarement récompensés." (Terry Pratchett, Pieds d'argile)


Revenir en haut
Brunellin A.C Poireaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2014
Messages: 1 030
Race: Cadavre
Masculin

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 20:54 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant




Repu pour bien trois jours après les agapes des mariages célébrés à Combe, le Bailli Tourbepieds boude la table de son épouse pour aller grignoter quelques menus casse-croûte bien modeste. Le ventre trop lourd pour s'acheminer correctement, il y serait allé selon Nob avec quelques clercs ainsi que deux veilleuses en presque fin de service, une brune et une blonde. Hob parle pour sa part de Kaliena Poireaux et de Daghild de Bourg-Bois.

En train de déguster des aiguillettes de canard toutes fines, le Bailli aurait dérapé après que lui soit raconté des récits de gens qui étaient présent au cimetière il y a quelques jours.

Les présents aux comptoirs et aux tables auraient prêté l'oreille après que le nom de Madame Prunellier soit prononcé.
Imposant d'autorité le silence à sa table, il aurait alors expliqué la raison de sa subite colère.

'' Trop de bonté, c'est lénifiant pour le cerveau ! Et voilà qu'encore nous nous sommes fait avoir. Nous avions une Madame Prunellier qui clamait son amour éternel pour feu son époux, comme une alouette va chanter le printemps. Sauf que Madame Prunellier a chanté jusqu'a avoir les documents lui donnant droit sur sa ferme, lui donnant les droits des Hommes de Bree. Et désormais, elle chante une toute autre chanson. Celle de l'Alouette qui se fait courtiser et qui vit surement en concubinage avec cet étranger vu devant la tombe de feu le capitaine.

Et... je ne dirais qu'une chose. Le capitaine Prunellier nous as quitté en Avril. En avril de cette année. Sept mois de deuil, mes amis. Sept mois. Quand nous pensons au veuvage endeuillé de Bruno Poireaux qui avait duré quarante-deux ans, nous avons une idée précise des motivations de Madame Prunellier à parler d'amour éternel.

Mais elle s'est tellement réclamé Femme de Bree et proche de nos valeurs que j'espère avoir mal compris la situation, et la voir dans quelques mois épouser un jeune homme du Pays...''

_________________


''Quelle impuissance face à sa vie ! Un galet dans une rivière, tout au plus. La pensée subite de vivre en un éclair, de crever puis de finir oublié lui tomba dessus comme une étoile filante, laissant un cratère fumant dans ses espoirs d'avenir.''


Revenir en haut
Glum
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2015
Messages: 191
Race: Nain
Masculin

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 14:08 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

suite à de mauvaise rumeur on aura l’échevin venir en personne pour planter une pancarte sur le lieu de son prochain chantier avec écrit dessus: chantier d'agrandissement et de rénovation de la forge de Combe par Wilwyn Chênebranche.  
_________________
"Nos racines sont profondes !"


Revenir en haut
Voyageur de Falarissë
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 1 119

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 20:04 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

"S'il met une pancarte, c'est qu'il a des choses à cacher !", raconte Daphné Duchêne au Cercle des Femmes. "On ne met pas un justificatif si on n'a rien à se reprocher. Il a prévu des terrassements bien trop profond pour de simples fondations, c'est vérifiable !"
_________________
'Brunemain... ne meurs pas. Je retournerai le Ciel et la Terre, si cela arrivait. Je les retournerai jusqu'à te retrouver, ou jusqu'à ce que le monde soit brisé comme je serais brisée.'



Revenir en haut
Brunellin A.C Poireaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2014
Messages: 1 030
Race: Cadavre
Masculin

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 20:09 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

Jean Duchêne, de concert avec sa femme, a été le premier à prendre la défense de Madame Prunellier. A sa façon, cependant.

''Oui, on a vu des hommes aller et venir tard la nuit. Oui, elle passait des nuits au Poney Fringant avec son rebelle de Donothorn. Oui, sept mois, c'est court. Alors, oui, c'est vérifiable que quand une femme n'a pas d'enfants de son vivant avec son mari mais seulement sept mois après sa mort, c'est toujours étrange. Mais sa fréquentation de l'étranger est là un signe désespéré ! Elle est seule, avec deux enfants... OUI, les mauvaises langues diront qu'elle aurait pu employer une nourrice avec l'héritage conséquent de son mari. OUI, elle a toujours chanté son indépendance et sa capacité à s'en sortir seule mais... c'est normal d'avoir peur avec deux enfants. D'accord... Mademoiselle Bousier n'a pas eu peur avec cinq mais... BON, je la comprends moi ! Laissons-là faire comme elle y entends !''
_________________


''Quelle impuissance face à sa vie ! Un galet dans une rivière, tout au plus. La pensée subite de vivre en un éclair, de crever puis de finir oublié lui tomba dessus comme une étoile filante, laissant un cratère fumant dans ses espoirs d'avenir.''


Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 12 Nov - 00:34 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

Prosper a la langue bien pendue ce soir.


Il a revu un vieil ami qui lui fournit une partie de sa bière. Ronuus est donc passé après des mois d’absence et de durs labeurs afin de terminer une cinquantaine de fûts.
Toujours aussi taquin, le compère se serait enquis des dernières nouvelles, ne manquant pas de s’esclaffer au passage.


Il est reparti après quelques bières, suivi par son vieux chien, en direction delà demeure des Artisans de Bree.


Prosper sait qu’il va pouvoir compter sur une belle marchandise.


Revenir en haut
Brunellin A.C Poireaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2014
Messages: 1 030
Race: Cadavre
Masculin

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 19:08 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree Répondre en citant

La mairie bourdonne d'activité. La porte principale n'avait de cesse de s'ouvrir et de se fermer indéfiniment, si bien que Walter Houx n'a eu d'autres solution que de la caler.

Quelques gentils galopins qui auraient écouter par les fenêtres rapportent sans trop de conviction que tout ces préparatifs portent sur une visite conjointe de notables pour inaugurer la presque fin des travaux du Bourg-du-Roi.

Ce voyage comporterait un Graham Tendremélèze réticent, un Wilwyn Chênebranche enthousiaste, un Odocavar Tourbepieds craignant les coups de froid et un Fredegart Gristallus inquiet de laisser un bourg sans aucun notable ses petits-enfants sans grand-père.

Les deux bourgs se trouvant à une semaine l'un de l'autre, l'aller et le retour prendraient une petite quinzaine. Le Bailli, toujours selon les jeunes commères, aurait insisté sur la nécessité de voyager rapidement pour éviter de le faire dans le froid et la neige.
_________________


''Quelle impuissance face à sa vie ! Un galet dans une rivière, tout au plus. La pensée subite de vivre en un éclair, de crever puis de finir oublié lui tomba dessus comme une étoile filante, laissant un cratère fumant dans ses espoirs d'avenir.''


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:49 (2018)    Sujet du message: Les Rumeurs du Pays de Bree

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Salon aux mémoires -> Ragots et rumeurs du monde Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 55, 56, 57  >
Page 56 sur 57

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Ile-fantasy phpBB2 theme by Vincemuss.