les Mémoires d'Estel Index du Forum
S’enregistrer
FAQMembresRechercherGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion
Lettre groupée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Le Postier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Brunellin A.C Poireaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2014
Messages: 1 204
Race: Cadavre
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Avr - 03:25 (2018)    Sujet du message: Lettre groupée Répondre en citant

*Les trois intéressés recevront à leur domicile cette lettre de la part d'André Duchêne*

Madame Prunellier
,
J'utilise ce titre en ne sachant pas exactement si vous le méritez, et encore moins si vous pouvez légalement le porter.

C'est en homme d'honneur que je viens vers vous, afin de vous faire une offre pour votre ferme. Comme vous le savez, les coutumes sont très flous sur si oui ou non un étranger est en mesure de posséder un bien en son nom propre avant une période de huit ans.

C'est pourquoi je vous fait cette offre en toute amitié avant de vous dénoncer. Et avant de déposer une main courante sur les étranges circonstances la disparition du capitaine, qui vous laissent plus que cossue. N'auriez vous pas eu la mauvaise idée de prendre exemple sur votre maitresse en poussant l'arnarque trop loin ?

Je vous offre 5 pièces d'argent pour votre domaine. Animaux et meubles compris.



Kaellis du Sud,
J'utilise ce titre en ne sachant pas exactement si vous êtes mademoiselle, madame ou même simplement femme.

C'est en homme d'honneur que je viens vers vous, afin de vous faire une offre pour votre fermette de Soufflevent.

Je vous offre 5 pièces d'argent pour votre domaine. Meubles compris.

C'est pourquoi je vous fait cette offre en toute amitié avant de vous dénoncer pour toutes les bacchanales qui y tiennent place. Et avant de déposer une main courante sur les étranges circonstances qui vous firent propriétaire de cette ferme.


Monsieur Boissard,
J'utilise ce titre en ne sachant pas exactement si vous le méritez, et encore moins si vous méritez le statut d'homme pour ne pas avoir sut éduquer votre fille.

C'est en homme d'honneur que je viens vers vous, afin de vous faire une offre pour l'atelier de votre fille.

Je vous offre 6 pièces d'argent pour l'atelier. Meubles, outils et bois compris.

C'est pourquoi je vous fait cette offre en toute amitié. avant de vous dénoncer.
_________________
'' Pour remercier son père de l'avoir éduqué et de lui avoir appris tout ce qu'il savait, le fils lui avait donné un conseil,offert une philosophie qu'il avait fait sienne depuis longtemps: il faut un marteau et un burin pour briser les chaines dont le monde et les gens vous couvrent. Deux outils, dont les noms sont amour et courage, et dont on se sert pour ciseler le mot liberté.''


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Avr - 03:25 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Stivia Boissard
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2018
Messages: 53
Race: Femme
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Avr - 04:35 (2018)    Sujet du message: Lettre groupée Répondre en citant

* la lettre est écrite d'une écriture d'une personne écrivant ordinairement plus pour elle que pour être lue des autres, mais cela sera néanmoins compréhensible *


" Duchêne,


C'est en toute amitié que je conseille à un homme n'ayant ni femme ni enfant de se mêler de ses affaires, plutôt que de juger la famille des autres.


Pour ce qui est de l'atelier de ma fille, je n'en suis pas le propriétaire direct.
Je suis allé voir chez le notaire, et l'acte mentionne Mademoiselle Stivia Boissard et Monsieur Janver Lavanture comme proriétaires.


Pour l'instant, les deux jeunes gens sont simplement absents.


En cas de malheur aux deux jeunes gens (que nos familles en soient préservées), la logique voudra que les parents Boissard et Lavanture en soient propriétaires à parts égales.
Pour ma part, et celle de ma femme, ce serait un refus. Pour les Lavanture, je vous souhaite de vous lever de bonne heure pour les convaincre.


Si par malheur, le jeune Lavanture revenait sans Stivia, je pense que vous seriez mal inspiré de lui proposer cela, ce serait irrespectueux de profiter du malheur d'un jeune homme. "


Revenir en haut
Brunellin A.C Poireaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2014
Messages: 1 204
Race: Cadavre
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Avr - 04:41 (2018)    Sujet du message: Lettre groupée Répondre en citant

Monsieur Boissard,

Quand je vois ce que vous avez fait de l'une de vos filles, je me dis parfois qu'il est bien bon que le ciel en concède si peu. Mais, cela fait un coup sur deux de réussit, et ce n'est déjà pas si mal quand on connait vos capacités.

N'était-ce pas vous qui vous étiez présenté comme maire avec l'appui du riche amant de votre fille ? Et qui s'est dégonflé aussitôt le soutien de votre mécène abandonné ?
Madame Herbeverte en aurait des choses à dire sur les allers et venues de votre fille à la maison Racine, en pleine nuit.

Revenons à nos moutons, Monsieur Boissard. Vous devez avoir besoin de temps pour veiller sur vos petits-enfants afin qu'ils ne tournent pas comme votre cadette.

Par pitié pour votre manque de discernement et le chagrin d'un père, je propose la juste somme de 8 pièces d'argent.

Si l'envie vous en prenez de parler de vive voix, car c'est toujours plus simple pour marchander, merci de venir me trouver au camp des Bauman.

André Duchêne.
_________________
'' Pour remercier son père de l'avoir éduqué et de lui avoir appris tout ce qu'il savait, le fils lui avait donné un conseil,offert une philosophie qu'il avait fait sienne depuis longtemps: il faut un marteau et un burin pour briser les chaines dont le monde et les gens vous couvrent. Deux outils, dont les noms sont amour et courage, et dont on se sert pour ciseler le mot liberté.''


Revenir en haut
Stivia Boissard
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2018
Messages: 53
Race: Femme
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Avr - 05:07 (2018)    Sujet du message: Lettre groupée Répondre en citant

" Duchêne,




Je doute que Monsieur Racine puisse trouver son compte en la personne de ma fille comme maîtresse, c'est un homme respectable qui se hisse au dessus de ce genre de considérations. Vos hypothèses ne manqueraient sans doute pas de l'amuser.



C'est bien aimable à vous de vous soucier de mes petits-enfants, et je vais vous rassurer, puisque c'est mon autre fille qui les élève, celle qui a bien tourné, et non moi, il est fort à parier qu'elles ne tourneront pas comme leur tante. Vous pourrez dormir tranquille.



De même je vais vous le répéter : l'atelier de Stivia ne m'appartient pas, puisqu'il appartient au jeune Lavanture et elle. Il n'est  donc pas à vendre.




Sans doute, qu'un homme si inspiré que vous pour profiter du malheur d'autrui, ne peut comprendre qu'un père voyant sa fille enlevée, n'ait guère le coeur à briguer la mairie.


Bien à vous,




William Boissard."


Revenir en haut
Sygbare
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2016
Messages: 31
Race: Humaine (IRP)
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 6 Avr - 05:34 (2018)    Sujet du message: Lettre groupée Répondre en citant

" Monsieur Duchêne,


Etant légalement mariée à Monsieur Floriant Prunellier, mon nom est effectivement Madame Sygbare Prunellier, merci de vous en soucier.


Je constate que les rumeurs vont bon train au sujet de la disparition de mon époux. Si vous aviez un tant soit peu de respect pour lui, vous n'insulteriez pas sa femme en l'accusant de tels propos. 
Si vous me connaissiez, vous sauriez que je ne suis pas vénale et que j'aime mon époux. Mais comme vous ne m'avez jamais adressé la parole, cela semble quelque peu compliqué de me connaître. 
Pour ce qui est de la disparition de mon époux, veillez trouver le Guet qui a fait son travail et qui saura vous éclairer sur les circonstances, s'il estime que cela vous regarde de le savoir. Gardez vos fausses hypothèses pour vous au lieu de salir la réputation d'un couple qui ne vous a jamais rien fait.



Ce que vous faites s'appelle du chantage, monsieur, et il est hors de question que j'y cède.
Il est hors de question que je brade la ferme que mon époux et moi avons mis tant de temps à restaurer. 
Il est hors de question que je vende les souvenirs que j'y ai, de ma vie avec Floriant. 
Il est hors de question que je laisse nos animaux à une personne dont j'ignore presque tout. 



Si vous étiez réellement un homme d'honneur, vous ne feriez pas une telle proposition indécente sous tout rapport.



Madame Sygbare Prunellier "


Revenir en haut
Brunellin A.C Poireaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2014
Messages: 1 204
Race: Cadavre
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Avr - 12:27 (2018)    Sujet du message: Lettre groupée Répondre en citant

''Madame Prunellier'',

Je n'ai pas besoin de salir votre époux. Il l'a toujours assez bien fait par lui même.

Un ivrogne, cotoyant chaque semaine une compagne différente, gardé au Guet uniquement grace au faveur de son ami Espelette. Trop jeune pour être légalement capitaine et qui, prenant conscience de la nécessité pour un capitaine d'être un homme marié, se fiance avec vous quelques semaines avant de le devenir.
Un homme fauché comme les blés et qui du jour au lendemain s'offre une ferme qui coûte une belle somme. Un homme dont même la mère était lasse, au point ou pendant son enfance elle est partie avec un rétameur.

Les rumeurs le disent, que plusieurs fois le Bailli à refusé sa demande de prendre sa suite, alors que le capitaine du guet est en juste droit de devenir bailli quand la succession se pose.

Nul besoin de salir votre réputation. Votre réputation est aussi crasseuse qu'un chat mort en plein été au milieu de la route.

Je m'en vais informer de ce pas la loi concernant votre situation irrégulière.
Si je pouvais jeter un coup d'oeil sur votre acte de propriété, qu'y verrais-je, ''Madame Prunellier" ? Vous allez me faire croire que votre capitaine de mari, le premier à devoir connaitre la loi, à mis illégalement un bien à votre nom propre ?

PS: Trouvez-vous un vrai prénom au lieu de cette ridicule parodie de surnom... ''Sygbare''.
_________________
'' Pour remercier son père de l'avoir éduqué et de lui avoir appris tout ce qu'il savait, le fils lui avait donné un conseil,offert une philosophie qu'il avait fait sienne depuis longtemps: il faut un marteau et un burin pour briser les chaines dont le monde et les gens vous couvrent. Deux outils, dont les noms sont amour et courage, et dont on se sert pour ciseler le mot liberté.''


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:43 (2018)    Sujet du message: Lettre groupée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Le Postier Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Ile-fantasy phpBB2 theme by Vincemuss.