les Mémoires d'Estel Index du Forum
S’enregistrer
FAQMembresRechercherGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion
Pour Brunimard Poireaux, de Deux-Chênes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Le Postier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Brunellin A.C Poireaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2014
Messages: 1 030
Race: Cadavre
Masculin

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 07:36 (2018)    Sujet du message: Pour Brunimard Poireaux, de Deux-Chênes Répondre en citant

Mon très cher cousin,

C'est là un vrai chagrin que tu n'ai pas pu venir avec Dame Tessana et tout les gens de Deux-Chênes. La place d'un mari est cependant au chevet de sa femme malade, aussi je te fais le récit de la journée, autant pour satisfaire que pour distraire Delen le temps d'un récit.

Il faut savoir que si je ne me trompe pas, c'est le premier mariage qui rassemble des villageois de tout les bourgs du Pays de Bree. C'est symbolique, quand tu connais les oeuvres du jeune Foin et de sa compagne.

Comme tu le sais, il y avait une vingtaine de personne des Deux-Chênes, venus principalement sous l'impulsion de votre dame.

Avec mon propre père, une vingtaine de gens de Noirbosque. Il se serait bien passé de faire le voyage, mais les traditions lui tiennent à coeur et il ne pouvait pas tolérer d'être absent au mariage de sa propre soeur. Le pieds de Brunwyn se remet doucement après sa petite mésaventure du Marais.

En la personne du frère et de la soeur Perceneige, tu peux même considérer la présence de villageois de Roches-aux-Runes.

Beaucoup de Chênebranches sont revenus du Bourg-du-Roi et du Gué-du-Roi. Surement entre vingt et trente.

Puis, bien sur, Tante Esther est venue en grande pompe avec une trentaine de gens de Pont-à-Tréteaux. Surtout des amis et voisins. Des Truffes, des Chanterelles, et quelques cousins de la famille Agaric.

Si nous comptons les parents des divers mariés, les alliés, les amis et les profiteurs, il devait y avoir présent en tout une centaine de personne. De Bree, d'Archet, de Combe, de Staddel et de Trois-Collines.

Puis je ne saurais dénombrer tout les Verveines, Espelette et Menthe des confins de Vervechamps. Et les Gens du Lac, venus les bras chargés de cadeaux.

Tu pourras assurer à Delen que je ne divague pas. Mon brave Jean les as compté. Il y avait un peu plus de cent cinquante convives.

Il me faut maintenant te décrire avec précision les mariages qui se sont déroulés. Nous célébrions à la fois comme tu dois le savoir l'union entre l'excellent Wilwyn Chênebranche et Tante Esther, mais pas seulement. Se sont également mariés sous les yeux des Anciens Samson Verveine et Sabine Foin, Alain Chênebranche et Beth Foin, puis pour finir Henry Foin et Lyne Boisdepin.

Beaucoup de Foin, me diras-tu ! De quoi faire une meule, plaisanta la jeune Beth lorsque Jean lui fit remarquer. Ce à quoi un convive répondit qu'il y avait assez de Chênebranche pour faire une forêt, mais pas assez de Boisdepin pour faire un véritable bois, et juste assez de verveine pour une tisane.
Cela te donne une idée de la bonne humeur qui régnait alors.

J'ai fais promesse d'un long récit pour distraire Delen et les enfants, je vais donc essayer de m'y tenir.


Les Chênebranches sont une nombreuse famille du Pays de Bree, et qui a ses racines à Combe. Beaucoup de bons artisans. Les Foins sont une famille bien plus modeste et moins nombreuse, et les Verveines sont les gens de Vervechamps. Enjoués et curieux, les dit-on, mais fiables. Quant aux Boisdepin, c'est aussi une petite famille originaire de Noirbosque, mais déraciné à Bree sous l'impulsion du père, il y a de cela une génération.
Il fallait voir les tables, Brunimard !

Comme tu le sais, la Vivace coupe Combe en deux de son cours peu large mais rapide. Une trentaine de longues tables de chêne ont été placé à cheval sur la rivière pour acceuillir tout les convives. C'était quelque chose, de sa savoir assis les pied au bord de l'eau et en train de festoyer pour ainsi dire sur la rivière.

Les Chênebranches avaient monté une treille de fer forgées, fleuris sur tout son long de fleurs séchées et si odorantes que l'on aurait dit des vraies. Ici et là, autour, tu avais des chapiteaux. Certains pour les artisans chargés de cuisiner, et les autres abritant des bancs pour les fêtards désireux de quitter la table pour venir bavarder plus au calme.

Chose qui a fort marquée Kaliena, il y avait un structure de bois réalisé par des ébénistes pour figurer un véritable arbre avec de larges branches sur lequelles étaient collés toute sortes de fruits secs ou confis. Cerises, abricots, pommes, raisins, baies, comme un vrai arbre magique qui aurait bourgeonner de plusieurs fruits à la fois. L'ébéniste ayant réalisé cette oeuvre criante de réalisme est assurément le plus doué du Pays.

Il y avait du poissons en quantité absolument formidable et cuisinés de manières variés, fournis par les Foin et Boisdepin. Grillés aux amandes, à la peole et au beurre, en brandade, farcis, à l'ettouffés. Et, Brunimard, de la carpe, de la truite, du brochet, du silure, de la lamproie...

Les Chênebranches ont fait crouler les tables sous le gibiers et les venaisons tirées des caves mais surtout du Bois de Chet. Cailles, perdraux, des gélinottes, des pigeons bien gras, des tétras...
Et sans compter un énorme sanglier d'une taille prodigieuse levé la veille par les chasseurs de Wilwyn, et cuit à la broche.


Bien que plus modestes que les familles citées, les Verveines ne sont pas restés en réserve. Brunimard... des monçeaux de légumes cuit dans le beurre. Panais, navets, poireaux, carottes...

Et, taciturne comme tu me connais, en voyant toutes cette assemblée et en repensant à toutes ces naissances de l'année, je songeais que bientôt nous serons à l'étroit. Qu'il faudra sans doute s'établir plus au Nord. Domestiquer ces terres sauvages...
Et bien, alors que j'avais à l'esprit ces sombres pensées, les fûts se sont fait ouvrir. Les couvercles ont sauté pour le plus grand plaisir des convives.

J'avais pour ma part ramener tout un tonneau d'un vin blanc de Staddel,tiré de la cave de Bruno, mais il y avait surtout du cidre et de la bière.
Jean a eu cette expression imagée mais très pertinente en parlant d'arc-en-ciel de bière. J'ai vu passé des chopes de blonde, de brunes, de rousse, de blanche, et même une espèce de bière rouge au goût fruitée.

A mon grand soulagement en imaginant les incroyables quantités de reste après que toutle monde se soit rassasié, j'ai appris que les mariés s'étaient entendus entre eux pour distribuer aux convives les plus nécessiteux les reliquats du repas.


Après la partie formelle et légale où le Maire et le Prévôt ont consigné les alliances dans les registres, il y a eu la cérémonie à proprement parlé. Vous faites à Deux-Chenes sensiblement comme nous en vous unissant sous des arbres.

Le jeune Sam Verveine et Sabine Foin avaient choisi un saule pleurer près du lacet de la vivace qui court sur la lisière de l'Archechet. A les voir se regarder et se tenir la main, je peux jurer qu'un enfant viendra bien avant neuf mois.... mais après-tout, qui irait juger ? Pas moi en tout cas.

Henry Foin et Lyne Boisdepin se sont décidés pour un pommier à flanc de la Colline de Bree. Je ne saurais dire pour quoi, mais j'ai trouvé un petit quelque chose de mélancolique dans leur union sous ce pommier sans fleurs. Mais je dois être bien le seul.

Quant à Wilwyn et Alain Chênebranche, ainsi que Beth Foin et Tante Esther, ils ont prononcé leur voeux devant cet ancien chêne planté devant le manoir de la famille Chênebranche à Combe.


Ce sont les Anciens du Cercle et du Conseil qui ont receuillis les voeux et les serments, même si Tessana, dame de Deux-Chênes, a tenu aussi à bénir les unions et les futurs descendances qui en découleraient.


Il faut t'imaginer presque deux-cent convives qui sillonent au soir couchant les routes du pays, brandissant des lanternes et chantant, pour se rendre en procession d'un arbre à l'autre. Les pauvres Patrouilleurs de Pierre-de-Garde se sont alertés pour rien et, initialement venus pour voir ce qui causait un tel agitement, ils se sont joint à nous.

Passé un certains moment, j'ai du manquer la cérémonie de remise des cadeaux. Jean et deux de ses jeunes amies avait abusé de la bière blonde et il me fallait les surveiller, voir les porter, ou pire, les empêcher de se mettre en danger eux-mêmes par les comportements les plus facétieux que tu serais capable d'imaginer.

Les mariages se sont terminés par un tour en barque pour tout les mariés sur le Nen-Harn, deux par deux, dans des petites embarcations décorées de fleurs séchées, de tapis et de tapisseries, confortablement arrangées avec des coussins et des couvertures. Je ne doute pas que bien des baisers ont du s'échanger pendant ce moment intime.

Voilà, mon cher Brunimard.

A la prochaine occasion, je prie que se soit la jeune Alenna qui se retrouve paré de la robe de la mariée. Elle est en âge de se trouver un mari honnête et droit. Je compte bien la pouvoir et lui organiser un fête qui rivalisera avec celle-ci, sans pour autant ne pas la dépasser en faste et en liesse.

Toute mon affection pour Delen et toi.

Mes baisers pour Bruce, Dilys et Denna...

Brunemain Poireaux,
Pour Brunimard Poireaux.
_________________


''Quelle impuissance face à sa vie ! Un galet dans une rivière, tout au plus. La pensée subite de vivre en un éclair, de crever puis de finir oublié lui tomba dessus comme une étoile filante, laissant un cratère fumant dans ses espoirs d'avenir.''


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 10 Nov - 07:36 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Mémoires d'Estel Index du Forum -> Les Mémoires d'Estel -> Le Postier Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Ile-fantasy phpBB2 theme by Vincemuss.